Les "logic gate"

2016-07-09

électricité Hadock 2016-07-09

Une "logic gate" est un éléments élémentaires des circuits digitale ou électrique (micro). La pluspart des "portes" ont deux entrée et une sortie. A n'importe quel moment tout les terminaux on une des deux conditions suivantes : low (0) ou hight (1). Au niveaux du voltage la représentation du 0 est souvent 0V, et le 1 est souvent +5V.

Il existe 7 "portes" basique: AND, OR, XOR, NOT, NAND, NOR, et XNOR.

Voici les tableaux de représentation des 7 portes ainsi que leur symbole schématique :

La porte AND est ainsi nommé parce que, si 0 est appelé «false» et 1 est appelé «true», les portes agisent de la même manière que dans la logique de l'opérateur "et". L'illustration et le tableau ci-dessous montrent le symbole du circuit et des combinaisons logiques pour une porte AND. (Dans le symbole, les bornes d'entrée sont à gauche et la borne de sortie est à droite.) La sortie est "true" lorsque les deux entrées sont "true". Dans le cas contraire, la sortie est «false».

La porte OR tire son nom du fait qu'elle se comporte de la même manière que l'inclusion logique «ou». La sortie est "true" si l'une ou les deux entrées sont "true". Si les deux entrées sont «false», alors la sortie est «false».

La porte XOR (OU exclusif) agit de la même manière que la logique " either/or". La sortie est "true" si l'un, mais pas les deux, des entrées sont "true". La sortie est "false" si les deux entrées sont «false» ou si les deux entrées sont "true". Une autre façon de regarder ce circuit est d'observer que la sortie est 1 si les entrées sont différentes, mais 0 si les entrées sont les mêmes.

 

Un inverseur logique (parfois appelé porte NOT) pour le différencier des autres types de dispositifs inverseurs électroniques, n'a qu'une seule entrée. Il renverse l'état logique.

 

La porte NAND fonctionne comme une porte AND suivie d'une porte NOT. Il agit à la manière de l'opération "et" logique suivi par la négation. La sortie est "false" si les deux entrées sont "true". Dans le cas contraire, la sortie est «true».

 

La porte NOR est une combinaison porte OR suivie par une porte NOT. Sa sortie est "true" si les deux entrées sont «false». Dans le cas contraire, la sortie est «false».

 

La porte XNOR (NOT-OR exclusif) est une porte XOR suivie par une porte NOT. Sa sortie est "true" si les entrées sont les mêmes, et "false" si les entrées sont différentes.

 

En utilisant des combinaisons de portes logiques, des opérations complexes peuvent être effectuées. En théorie, il n'y a pas de limite au nombre de portes qui peuvent être utilisé ensemble dans un seul appareil. Mais dans la pratique, il y a une limite au nombre de portes qui peuvent être contenue dans un espace physique donné. Des matrices de portes logiques se trouvent dans des circuits intégrés numériques (ICs). Comme les progrès sur la technologie des ICs avance, le volume physique requis pour chaque porte diminue et les appareils numériques on une plus petite taille et deviennent capable d'effectuer des opérations de plus en plus compliquée à des vitesses toujours plus rapide.